Arts & cultures/Cinéma & films

Dans la maison

Guillaume Collet, le 04/10/12

 

Mille et une nuits au pays des pavillons.

 

Dans la maison

Un film de François Ozon

avec  Fabrice Luchini/Kristin Scott Thomas/ Ernts Umhauer

 

Le cinéma partage avec la littérature un intérêt pour les obsessions que la création provoque. Le créateur peut-il rencontrer, dans la vie vraie, l’inspiration personnifiée ? Miracle devant lequel il n’aurait plus, pour enfanter ses œuvres de génie, qu’à écrire sous la dictée. Doux fantasme de croire qu’il se balade entre nos rues, caché derrière les façades mornes du quotidien, le personnage parfait. Ce sont les questions qui animent le nouveau film de François Ozon : Dans la maison.

 

Ainsi, chacun a besoin d’un autre pour croire à son idéal. Tous rêvent de croiser son absolu, ici littéraire. Un professeur de français se rêve en Monsieur Izambard devant un élève à la belle plume qui, plus voyeur que poète, croit avoir trouvé auprès de la famille d’un ami de classe des sujets manipulables. Le premier s’enthousiasme pour les rédactions du second qui traitent sans ménagement et sans pudeur de la faùille. Voilà le trio passionnel posé.

 

Malgré un casting efficace et crédible, le réalisateur délaisse l’évolution des rapports, pourtant complexes, pour arriver aux conflits que la fascination du professeur et de l’élève vont provoquer.

Les acteurs que l’on suppose talentueux ne semblent pouvoir approfondir leur personnage, tous figés qu’ils sont, par la figure rhétorique qu’ils représentent. L’élève ne quitte pas sa posture de fils prodige et sa réserve de jeune premier. Le  professeur inonde l’écran de citations, si bien qu’on ne comprend dans cette purée quel idéal littéraire il poursuit et défend.

 

L’ivresse créative, le pouvoir de l’imagination semblent ici n’être présents que pour ce qu’ils ont de plus futiles : une posture.

François Ozon nous livre un film intriguant, arrogant, sûrement par ses références culturelles, plus nombreuses que pertinentes ; mais agréablement servi par le casting.

 

Collet Guillaume

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s