Arts & cultures/Expositions & musées

Félix Vallotton : Le feu sous la glace

Grand palais, Galerie Nationale.

Du 2 octobre au 20 janvier 2014.

Par Guillaume collet.

Rouge pour le ciel ou les murs, blanc pour la femme ou l’horizon, bleu pour la mer ou le vêtement, Félix Vallotton est un peintre qui a choisi ses tons,  les travaille, les affine, anime de son pinceau, chef d’orchestre silencieux, mille et une variations d’un rose pour une hanche ou pour un vallon.  Au détour des formes, des couleurs, on reconnait un corps, devine un paysage au cœur duquel se joue dans les contours sages, une sensualité bienveillante, subtile.

Un artiste résolument figuratif mais aux emprunts et inspirations abstraits, de la sécession Viennoise à l’art nouveau. Un homme de son temps, amoureux des femmes mais à la misogynie latente, amateur de voyages mais nationaliste  pour la grande guerre.

La Galerie Nationale du Grand Palais nous propose une exposition comme un parcours, non pas chronologique mais thématique, au cœur des sujets, des obsessions successives d’un artiste travailleur. Les tableaux sont assez près pour se répondre et assez loin pour ne pas se gêner. La scénographie simple et efficace facilite l’immersion dans ses paysages, ses scènes d’intérieurs, les lithographies et les nus bien sûr.

Le feu sous la glace, un titre judicieux pour une œuvre contemplative et sensuelle .VALL973

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s