Olivier Giroud, un but et tout va mieux


Samuel Eyene |
L’attaquant des bleus a fait son retour sur le devant de la scène cette dernière semaine. Un but face à Tottenham puis une titularisation consécutive face au Bayern de Munich. L’occasion de revenir sur un buteur à la saison particulière.

Samedi 22 février 2020. Un jour marqué par un large sourire affiché sur le visage d’Olivier Giroud. Il n’avait plus joué depuis le 30 novembre 2019 et son début de saison laissait franchement à désirer sur la suite de son aventure avec les « Blues ». Difficile de cacher un gaillard d’1m93 et pourtant Frank Lampard a réussi ce tour de magie. Peut-être désireux de retrouver la carotte au fond du chapeau, il a finalement décidé de relancer la saison de l’attaquant tricolore face à la première ex-copine de José Mourinho. Une rentrée de vingt minutes lui ayant permis de s’illustrer d’un but en position d’hors-jeu et donc logiquement refusé. Puis une titularisation face à l’actuelle partenaire de José Mourinho, décidément encore lui, au cours de laquelle lui seront crédités un but et une implication sur le second, signé Marcos Alonso. Suffisant pour retrouver de la confiance et marquer son retour sur la scène de la meilleure des façons, comme à son habitude sur le terrain. Par la suite, Olivier Giroud a livré un match un peu plus compliqué à l’image de son équipe face au Bayern, mêlant frustration personnelle et déboires collectifs. Un manque de pressing haut, une absence de verticalité dans le jeu, beaucoup d’erreurs techniques notamment sur les passes et quelques regrets devant les cages, une logique victoire donc des bavarois sur le score de 3-0. 

Une saison qui sonnait comme une galère

Une prestation d’ensemble qui colle bien à l’image de sa saison. Une galère. Lui qui a vécu quatorze matchs sans jouer cette année du 30 novembre 2019 au 17 février 2020 et s’est vu annoncé de tous côtés sur le départ. Des rumeurs l’ont envoyé vers un retour en Ligue 1 avec Lyon, Bordeaux ou encore Marseille puis la destination la plus crédible avec celle de L’Inter Milan de son ancien entraîneur un peu fou, Antonio Conte pour qui la calvitie semble encore loin. Désireux de retrouver du temps de jeu on parle d’un contrat de deux ans et demi qui l’attend à Milan et la promesse de jouer le joker de luxe derrière le bonnet XXL Romelu Lukaku (17 buts/24 apparitions en championnat ) et le virevoltant Lautaro Martinez (11 buts et 1 passe décisive/21 apparitions). Peu de temps de jeu certes à l’arrivée pour le Français mais la possibilité de se réchauffer sur le banc avec ses partenaires et non en tribune comme il a pu le constater cette année. Preuve de sa saison compliquée, il est relégué au statut de troisième attaquant derrière un Michy Batshuayi dont l’efficacité est en berne (1 but pour 15 apparitions en Premier League cette saison). Cependant la fenêtre du mercato hivernal refermée, le troisième meilleur buteur de l’équipe de France (39 buts) peut désormais espérer de futures titularisations à l’approche de l’Euro 2020. 

Une échéance à ne pas rater

En effet, plus que quelques petits mois avant l’ouverture de l’Euro 2020 qui commence le 12 juin. Le « chouchou de Didier Deschamps » doit enchaîner les prestations pour prouver qu’il mérite sa place au sein des 23 de l’équipe de France. Forcément à 33 ans les compétitions sont de plus en plus importantes pour le natif de Chambéry et les places coûtent cher face à la rude concurrence dont il fait part avec les autres attaquants français. A la lutte avec Moussa Dembele l’attaquant de l’OL (14 buts/25 apparitions en Ligue 1), dans un profil similaire au sien le grand gaillard de West Ham, Sébastien Haller (6 buts/25 apparitions en Premier League), Alassane Pléa l’attaquant de Mönchengladbach (8 buts/19 app), le gunner Alexandre Lacazette (6 buts/19 app) et enfin André Pierre Gignac… enfin non ça, c’était en 2016. Bref, les places se font rares et le temps presse pour Olivier Giroud même en ayant deux étoiles sur le maillot. 

Photo : © ADRIAN DENNIS / AFP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s