Arts & cultures/Expositions & musées

Exentrique(s), travail in situ

Guillaume Collet,

le 13/05/2012

Daniel Buren

Monumenta.

Travail In situ

Grand Palais

Du 10/05 au 21/06

 Au-delà des nombreux concepts qui accompagnent presque systématiquement chaque création d’art contemporain et de ce que les charmants mais collants (et surtout nombreux) médiateurs culturels du Grand palais veulent nous apprendre, on est subjugué par cette installation de Daniel Buren. Un peu méfiant après avoir fait la queue pour ses tickets dès la sortie du métro, il faut voir à quel point ça perturbe certains… On suit ensuite de pauvres flèches au sol rayées : c’est Buren, on reconnaît. Revient alors la vision des touristes du jardin de la Comédie française, en équilibre, ridicules comme il se doit pour les photos, sur ces maintenant fameuses colonnes de Buren. Les flèches rayées nous mènent à une entrée inédite et là finit le noir et blanc : nous voilà plongés dans la couleur.

Jaune, bleu, orange, vert, on se rappelle ces ateliers de dessin en primaire. Les couleurs primaires, joie des enfants qui explorent une cabane, et quelle cabane, la verrière du Grand Palais. Buren a compris qu’il ne fallait pas lutter contre un tel monument. Mieux : il joue avec. Ainsi, le regard ne cesse de rebondir, des ronds de couleur au sol faits par les plexiglas colorés, à la voûte, colorée par ces mêmes plexiglas.

Au centre, ce jeu est accentué. De grands miroirs circulaires sur lesquels on peut monter réfléchissent la coupole du Grand Palais. Ainsi, on regarde en bas pour voir en haut. Sensation de vertige. Là aussi il faut apprécier les photographes amateurs, objectifs baissés, se concentrer sur leurs photographies.

Mais une autre dimension apparaît petit à petit. On remarque que si l’on pose notre regard à la verticale, les piliers qui soutiennent les ronds de couleur sont blanc et noir… Ouf : Buren, tout en se réinventant, est resté fidèle à lui-même.


Une réflexion sur “Exentrique(s), travail in situ

  1. Guillaume, vous êtes d’une productivité épatante. Et la qualité ne fait pas défaut, vous donnez l’envie d’aller découvrir ce travail in situ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s