Arts & cultures/Jeux vidéo

Journey

Stéphane Ambach-Albertini

Journey,   Thatgamecompany,   PSN,   13/03/2012journey-game-screenshot-15-b

Peu de temps après notre naissance au sein du jeu, on le comprend vite : notre but dans Journey est d’atteindre la montagne. Mais qu’y a-t-il là-bas ? Et qui sommes-nous ici-bas ? En chemin, on peut rencontrer d’autres joueurs connectés au même moment avec qui l’on peut alors partager le voyage. Journey, en somme, c’est un peu comme une vie.

Je ne sais pas quel est son âge, je ne sais pas s’il s’agit d’une femme ou d’un homme.
Je ne connais ni sa religion, ni sa couleur de peau. Je ne sais pas où il se trouve sur notre planète.
Mais je sais qu’il est ici, devant moi. Avec moi.

Alternant émerveillement, peur, rapprochement dans l’adversité et apothéose, Journey  nous fait traverser une incroyable palette de couleurs de l’orange, au sable saumoné, au ciel jauni, vert anis ou bleu azur.

Chaque voyage est unique, spécifique à chaque joueur, à chaque rencontre. Redéfinissant à lui seul ce que peut être un jeu vidéo et ce qu’internet peut permettre, accessible aux non-joueurs, porté par une sublime musique symphonique interactive (nominée aux GrammyAwards), Journey n’en finit pas de transporter les joueurs et de renverser l’industrie du jeu vidéo.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s