Diver(tissement)/Mode

Le vêtement face à la censure

Touche pas à ma culture !

Par Melannie Mafwata, le 20/10/13

Image

Au pays de l’Oncle Sam, la question raciale fait toujours rage et tout peut être sujet à controverse, un t-shirt y compris. Cette fois, Forever21 divise avec une série de t-shirts et sweats aux messages qui ont bien du mal à passer, en particulier pour la communauté afro-américaine, et pour cause. La marque de prêt-à-porter urbaine a produit une série d’articles loin de faire l’unanimité. Sur ces articles, on peut lire imprimé en lettres capitales “City of Compton”, ou encore “N.W.A” soit le nom de la ville la plus violente des États-Unis (un taux de meurtres alarmant), et le sigle d’un groupe de rap mythique “Niggaz Wit Attitudes”. Forever21 a présenté ses articles via un tweet “New arrivals straight outta Compton” qui a immédiatement déclenché la furie sur la toile. Principal grief contre Forever21 : le choix des mannequins. Certains détracteurs perçoivent comme ridicule de présenter ces t-shirts sur des mannequins à la peau diaphane loin de l’archétype de l’habitant de Compton (composé à plus de 55% d’afro-américains). Toutefois, si le mannequin avait été d’origine afro-américaine ou hispanique, n’aurait-on pas crié à la caricature ?

Image

Phénomène d’acculturation ? Motifs aztèques, plumes, colliers en forme de croix, beaucoup d’entre nous se sont déjà retrouvés parés de ces symboles sans pour autant avoir de profondes origines ou être de fervents croyants, mais en étant simplement des fans de mode.

La tendance est désormais au “from the hood” même si nous n’avons aucune « street credibility » à défendre, demandez à Miley. Forever21 s’est défendu en affirmant qu’il s’agissait là de produits reflétant la tendance actuelle, comme nous pourrions dire qu’il existe des t-shirts et casquettes “I Love NY”, “Rolling Stones” ou “NY”.  La communauté afro-américaine serait-elle la seule à détenir un patrimoine culturel ? Toutefois, sentant la tempête médiatique arriver, la marque a préféré retirer les articles maudits de son site.

Difficile alors pour nous, avec notre point de vue hexagonal, de ressentir cette tension socio-culturelle. Cela dit, il est important de rappeler qu’il n’est pas toujours bon de porter un vêtement sous prétexte d’une tendance ou de ses goûts si cela peut être offensif pour une communauté. La censure gagnerait-elle aussi le vêtement ?

Une réflexion sur “Le vêtement face à la censure

  1. Pingback: Un espace d'expression - Chemises-shop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s