Arts & cultures/Expositions & musées

Une curiosité : le Musée des langues

Hubert Camus, le 30/03/2015

(Photos: Hubert Camus)

(Photo: Hubert Camus)

Étudiants de Paris 3, connaissez-vous Mundolingua, autrement désigné Musée des langues, du langage et de la linguistique ? Niché dans une petite rue du 6e arrondissement entre l’église Saint-Sulpice et le jardin du Luxembourg, à peine visible de l’extérieur, ce musée ouvert en 2013 recèle mille secrets et vertus.

IMG_0043

(Photo: Hubert Camus)

 

On entre par une porte minuscule, se saisit d’un casque audio et l’hôtesse d’accueil nous présente le parcours que nous allons réaliser dans les arcanes du langage et de la langue. Dans ce musée polyglotte (les explications et exemples sont systématiquement donnés en plusieurs langues) où les ordinateurs sont d’une aide précieuse, non seulement on pourra comparer les usages de la langue (dans une même langue-source ou entre différentes langues) mais aussi les prémisses du langage humain. Mais pas d’inquiétude : si la grammaire et la linguistique peuvent parfois nous paraître ennuyeuses, ce n’est assurément pas le cas ici.

(Photo: Hubert Camus)

(Photo: Hubert Camus)

La première salle, au rez-de-chaussée, n’est pas très grande mais est utilisée à plein. La salle du sous-sol, à laquelle on accède en se faufilant derrière l’espace boutique (où d’autre pourrait-on trouver une casquette « I ❤ linguistic »?), est plus vaste. On y trouve notamment un espace de jeu et une magnifique copie de la pierre de rosette, dont vous pourrez acquérir une miniature dans la vitrine-boutique. Une visite rapide réclame environ trois quarts d’heure mais il est possible d’y passer une demie-journée tant il y a de choses à voir en dépit de l’exiguïté des lieux. Et vous ne serez pas embêté par une foule qui se bouscule : je n’ai croisé, ou plutôt aperçu, qu’un seul autre visiteur.

Pour l’anecdote, Roland Barthes a vécu de 1960 à la fin de sa vie (1980) juste en face du musée, au numéro 11. Et je ne résiste pas à l’envie de vous inciter à profiter de votre venue pour passer par la rue Férou, parallèle à Servandoni : le Bateau ivre de Rimbaud y est inscrit sur plusieurs dizaines de mètres.

 

Infos pratiques : 10 rue Servandoni, 75006 Paris. Entrée à 5€ pour les étudiants de moins de 25 ans, 7€ pour les autres.

Le site du musée : http://www.mundolingua.org/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s