Arts & cultures/Expositions & musées

À la découverte de la Kultuur estonienne

Sarah ChopinVoilà un pays qui parait si loin de nous et qui est pourtant tout près. Un petit pays coincé là-bas, à la lisière de l’Europe, à la croisée des cultures, pris en tenaille entre deux grandes puissances que sont l’Union européenne et la Russie.

De quand date la dernière fois que vous avez vu le mot « Estonie » dans un journal ? Saviez-vous que c’est une femme – Kersti Klajulaid – qui a été élue à la tête de ce petit pays balte ? Ou que le pays est à la pointe en matière de nouvelles technologies ? Laissez-moi deviner : la réponse est non. Pourtant le pays vient de terminer six mois de présidence de l’UE – même si, ça vous le saviez peut-être.

C’est donc avec une joie sans pareille que j’ai découvert l’exposition « Loov Kultuur » qui se tenait jusqu’au 21 janvier à la Cité de la Mode et du Design. L’occasion pour moi de m’éveiller à une culture qui m’est fort peu familière. Pas besoin d’avion pour ce voyage-là, quelques stations de métro suffisent, et nous voilà plongés dans un monde nouveau.

Le voyage commence dans une salle blanche, décorée de photos de l’artiste français Raphaël Gianelli-Meriano. Tombé amoureux de l’Estonie en 2002, il parcourra le pays en quelques jours, d’où il nous rapportera des clichés dotés de cette lumière incroyable que l’on ne trouve que dans les pays nordiques. Sur ses photos, parues en 2005 dans le livre About Estonia, l’artiste fige des moments de vie, en harmonie parfaite avec une nature à couper le souffle. Allez faire un tour sur son site, vous y en trouverez une petite sélection, qui vous donnera sûrement des envies d’ailleurs.

Continuons nos pérégrinations. Pour cela, il faut descendre sur les quais, où est exposé un sauna en bois et en forme d’igloo. Car, oui ! Souvent associé à la culture scandinave, le sauna n’en est pas moins un rituel important de la culture estonienne. Cet igloo de bois, au charme authentique, fleurit depuis quelques années dans les foyers estoniens. Si vous voulez vous en procurer un, il existe même un site internet : iglusaun.ee.

Attachée à ses traditions, l’Estonie n’en est pas moins un pays moderne, comme en témoigne l’exposition « Street Art » d’Edward von Longus. Ce petit malin nous propose des personnages aux histoires passionnantes, et qui prennent vie grâce à la réalité augmentée de nos smartphones. C’est beau, c’est ludique, et c’est inspiré du folklore estonien.

Enfin, notre courte aventure se termine dans les contrées du design estonien. Ici encore, cet art souvent associé à l’excellence scandinave, s’est développé ces dernières décennies dans le petit pays balte grâce à des artistes brillants, dont la renommée dépasse ses frontières. Dans une nouvelle pièce toute blanche sont exposés des objets fonctionnels, minimalistes et parfois étonnants, qui mêlent innovation et durabilité des matériaux. Le « fauteuil VOOG mihkel« , par exemple, avec sa forme élégante et sa couleur rose poudrée, ou encore le « stigo e-scooter« , qui se présente comme une solution aux problèmes de mobilités urbaines. Mention spéciale au « mug UHO » avec sa anse en forme d’oreille.

C’est ainsi que ce termine cette exposition riche, mais qui nous laisse un peu sur notre faim. Car nous voudrions en voir plus. Mais pour cela, les vacances arrivant à grand pas, on sait ce qu’il nous reste à faire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s