Arts & cultures/Musique

Aloha Orchestra : voyage au cœur dansant de la Synthpop

Delia Arrunategui ∣ La Normandie, cette région qui a su devenir la plus connue au monde, juste derrière la Californie, n’arrête pas de nous captiver. Elle est devenue une niche d’artistes en tout genre. C’est de là que sont originaires cinq musiciens talentueux – J.B, Louis, Gaétan, Guillaume et Matthieu – qui forment les Aloha Orchestra,  un groupe à l’esprit solaire et dansant tout droit venu du Havre. 

Réunis depuis 2013, ils se sont rapidement fait repérer et ont remporté le Booster (un dispositif régional d’aide aux musiques actuelles). En 2015, ils ont été sélectionnés par Les Inouïs du Printemps de Bourges, un moment de lumière qui leur a permis de sortir deux EP qui ont séduit de nombreux mélomanes et plus particulièrement les amateurs de synthétiseur. Puis est venue l’heure de leur baptême du feu : ils ont joué aux côtés de Julien Doré sur les plus grandes scènes de France.

Influences multiformes

En termes d’influences musicales, les Aloha Orchestra sont pluriels : Electro, Trap, Rock, Pop et Chanson composent leur répertoire musical. Ils citent comme groupes référents LCD Soundsystem, Local Natives ou encore Hot Chip.

Premier album

Le 24 avril dernier est sorti Leaving, le premier album du groupe, composé de morceaux fidèles à leur identité musicale : des mélodies accrocheuses qui, associées à la voix de J.B,  nous rappellent la joie sauvage des années 1970.

Le premier single de l’album, Alright, nous transporte dès les premiers accords dans un univers lointain et éphémère. Le clip de cette chanson a été réalisé par les O.S.A.K.A.H, un duo de réalisateurs français – Samuel Kaperski et Thomas Delebecque -, basés à Paris et à Shanghai. Ils nous offrent une histoire en narration filmique qui nous fait voyager à travers des paysages glaciaires et majestueux. Au cours de plus de quatre minutes, nous sommes transportés dans le quotidien d’un couple qui semblent avoir une vie parfaite, laquelle est affichée sur les réseaux sociaux. Un récit qui se présente comme un miroir de notre société, où des images du bonheur d’autrui, peuvent devenir un supplice pour ceux qui rêvent d’une vie meilleure.

Groupe et clip à ne pas rater !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s