Arts & cultures/Musique

Le portrait du mois #4 : Cléa Vincent

Marie Desalle | Cléa Vincent est une artiste atypique. Son style épuré, ses textes doux et dansants lui valent une reconnaissance quasi-immédiate dans le paysage de la musique pop-électro française.

source www.confort-moderne.frAuteure, compositrice et interprète, Cléa Vincent est minimaliste. Son univers cinématographique est aussi marqué que ses titres. Des paysages naturels, un travail sur le regard, la luminosité, une voix douce et entraînante sont propices à un monde de rêves épurés et d’évasions romantiques.

Révélée en 2014 avec deux EP (ndlr. format musical plus long que celui du single mais plus court qu’un album) Non mais oui 1 et 2, Cléa Vincent a sorti un premier album en 2016 intitulé Retiens mon désir. Ce disque a abouti à une tournée de plus de 70 dates à travers le monde.
Aujourd’hui, la jeune artiste revient avec un nouveau single Nuit sans sommeil en collaboration avec son label midnight special records.
Un nouveau clip, réalisé par Thomas Slavador, est également disponible. Ce dernier expose un univers d’illusions sur une mélodie pop-électro. Des plans rapprochés sont axés en particulier sur le regard. Le parallèle entre la rêverie et l’insomnie décrit parfaitement une balade inspirante.

Cléa Vincent nous propose ainsi une évasion rythmée, forte est unique en son genre.

L’artiste se produira à La Cigale le 9 avril 2019 : http://www.lacigale.fr/spectacle/clea-vincent-2/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s