KAP : Un collectif d'artistes pluridisciplinaire motivés

Marie Bitter | Kaléidoscope Artistique Pluridisciplinaire (KAP) est né dans le milieu étudiant d’une envie de faire se rencontrer, autour de projets communs, des jeunes artistes aux disciplines différentes : audiovisuel, graphisme, mode, arts de la scène, photographie, parfumerie…

« La variété est partie d’une évidence »

C’est cette variété de savoirs faire dans l’entourage de Nicolas, président de l’association, qui lui a donné envie de créer ce collectif. Le but étant de légitimer les propos des jeunes artistes en leur permettant d’avoir une structure associative capable d’accompagner leurs projets et de les faire émerger.

« Une dimension de transmission. »

L’échange humain et artistique est à la base du collectif. Étant technicien.nes et/ou designers, les membres du KAP travaillent ensemble pour mettre en place des projets concrets et s’enrichir des compétences de chacun.es. Des modules, sorte de masterclass, sont organisés au sein du collectif pour concrétiser cette envie de transmission qui leur tient à cœur. Des compétences transversales se diffusent chez tout le monde et chacun pourra alors y trouver sa place.

Ce principe d’échange est aussi favorisé par la mise en place de résidences qui poussent à l’ouverture. Des moments ou les artistes se retrouvent pour échanger tous ensemble, sur une période plus ou moins longue, sur des projets collectifs et/ou personnels. Une expérience qui permet aussi de mieux se connaître pour mieux travailler ensemble ; pas toujours simple, mais toujours productif. De cette expérience peut parfois aboutir à des projets parfois plus poussés et plus étoffés de par sa forme expérimentale. Ces séminaires permettent de « comprendre ce que fait l’autre tout en ayant un langage commun ».

Le fonctionnement de KAP est simple, n’importe quel membre peut proposer un projet, une envie, une idée et les autres “Kapain.es” peuvent choisir d’y participer. Souvent à l’origine des projets KAP : Émie, réalisatrice du court-métrage “DÉPHASÉ” finaliste du festival 48H FILM PROJECT de Paris. Mais aussi “Le Noël d’Hippolyte”, un court métrage se jouant de la magie de noël ; et d’autres projets que vous pouvez retrouver sur leurs réseaux !

Nouvelles Vagues a le plaisir de vous inviter à rencontrer le collectif KAP lors du tout premier Café Nouvelles Vagues, lundi 10 février à partir de 19h à la cafétéria de la Sorbonne-Nouvelle !

Et n’hésitez pas à aller voir leur Instagram : (https://www.instagram.com/collectifkap/?hl=fr)
mais aussi le court métrage « Dephasé » :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s