Quand les associations luttent contre l’isolement social de nos aïeuls.

Sara Machtou | Si les actions solidaires sont de mises à l’égard d’une partie des personnes âgées, elles sont d’autant plus nécessaires en cette période de confinement. En effet nombre d’entre-elles se retrouvent actuellement encore plus isolées et vulnérables que jamais. C’est ce que confirme Meryl Lebreton, attaché de presse au sein de l’organisme le Petit frères des pauvres : « Les visites de bénévoles constituent pour certains leur seule visite donc ça complique les choses. Ces personnes ne vont pas mourir du coronavirus, mais bien de solitude ».

Plusieurs actions solidaires associatives ont depuis le début du confinement été adaptées afin de veiller au respect des règles de sécurité sanitaire. Les visites bénévoles ont été remplacées par un appel journalier : «  À Marseille une personne recevait de l’aide à domicile au quotidien mais elle avait besoin quand même d’un appel chaque jour ». Sont mis en place des rédactions de cartes postales et pour ceux qui ont accès au numérique de messages et photos sur Whatsapp et des appels par Skype. Des plateformes d’écoutes téléphoniques préexistantes avec un relai santé composé de médecins, psychologues, ou de bénévoles qui ont l’habitude d’écouter les personnes fragiles, ont été renforcées.

De nouvelles dispositions ont aussi été créées au regard de la situation. Ne possédant pas nécessairement d’imprimante, il était difficile pour certains de remplir des attestations de sortie, une aide a donc été fournie. Les bénévoles apportent au domicile des personnes concernées des attestations pré-imprimées, généralement une quinzaine. Aussi, ils peuvent aider à leur rédaction. Pour les plus vulnérables, une aide aux courses est possible par quelques associations. Non systématique, elle dépend de l’autonomie de la personne et des besoins de chacun. La personne glisse une lettre de course sous le seuil de sa porte ou appelle directement un bénévole afin de lui faire part de ce qui lui est indispensable. D’autres actions s’effectuent au cas par cas : « En Normandie à Caen, un bénévole promène le chien d’une dame qui a un cancer et doit poursuivre une chimiothérapie ».

La situation actuelle créée plusieurs angoisses. « De ceux que nous aidons, les retraités sont nombreux et leur nombres s’accroît depuis plusieurs années », relève Hora Tayeb secrétaire nationale en charge de la solidarité au sein de la Croix-Rouge. Bon nombre craignent d’être malade et de se retrouver sans personne. Et paradoxalement certains ne sortent plus par peur d’être contaminé. C’est ce que confie Suzanne retraitée de l’éducation nationale : « Une peur du confinement non mais une peur du virus oui. Ça a dû influencer sur mon sommeil. Je me réveille toutes les deux heures. Ça travaille l’esprit. Mais je ne vais pas aller à l’hôpital j’ai peur d’y d’aller. » Hora Tayeb ajoute : « D’autres n’arrivent pas à avoir un rendez-vous médical, la secrétaire n’est pas là. Parfois ils veulent juste renouveler une ordonnance car ils ont un médicament à prendre ». Le risque est que la pathologie empire, voire qu’il y ait une recrudescence de maladies après l’épidémie. « Certains ayant vécu la guerre pensaient savoir à quoi s’attendre. Cette épidémie crée une forme d’inquiétude et beaucoup se sentent perdus. » dénote t-elle. Les associations poursuivent leur actions car « il y a un aspect moral à tout ça ». En luttant contre le phénomène de l’isolement, en particulier pour les personnes âgées, c’est l’ensemble de la société qui en sera enrichie.

Photos:

https://www.macommune.info/personnes-agees-les-petits-freres-des-pauvres-de-bourgogne-franche-comte-se-mobilisent/

https://www.croix-rouge.fr/Actualite/Personnes-agees-accompagner-les-dependances/Accompagner-les-dependances-1338

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s