Ras le c*l du confinement ? Oui !

Un article de Yasmine M.

Cependant, il reste pour l’instant le seul moyen de protéger nos proches et nous-même. Les soignant.e.s, submergé.e.s par leur travail, nous supplient de rester confiné.e chez nous. Malheureusement, les Français.e.s les plus riches ne respectent pas tou.te.s le confinement, et semblent ne se préoccuper que de leur confort psychologique, pendant que nos frères et sœurs racisé.e.s se font mutiler, matraquer, gazer par les keufs. Bref, le sujet n’est pas là, mais il semble important de rappeler l’importance du confinement et de préserver toutes les personnes précaires et racisées, car cette crise sanitaire démontre bien les inégalités et l’invisibilité des personnes SDF et/ou avec un faible revenu.

J’aimerai d’ailleurs vous partager la page facebook de la Brigade de Solidarité Populaire , disponible aussi sur
Instagram.

Le gouvernement ne répondant pas aux besoins des personnes les plus précaires, il nous incombe de nous entraîder et d’apporter notre soutien (selon nos moyens bien sûr) par des dons ou, si vous habitez seul.e et que vous avez du temps libre, de faire parti.e de la brigade en leur envoyant un mail à l’adresse brigadepopulaire idf@protonmail.com pour plus d’infos.

Aussi, je sais que pour certain.e.s, il est difficile de supporter de devoir vivre avec ses frères et sœurs dans un même appartement (étant en plus, étudiant.es), de vivre seul.e dans un studio ou une chambre, ou encore de se taper une connexion internet médiocre à cause d’une saturation des réseaux.


Mes pensées vont à vous tou.te.s et particulièrement aux personnes n’ayant pas la chance d’être confinées et devant aller travailler. Je vous voue une sincère admiration et je vous envoie toute la positivité que j’ai. Que ce soit le confinement ou le travail, si votre santé mentale en est affectée, je me ferai un plaisir d’écouter vos états d’âmes, si bien sûr vous souhaitez en discuter.

On essaye tou.te.s de se distraire et de relativiser, et pour cela, rien de mieux que d’écouter de la musique. Vous connaissez tou.te.s, je pense, les bienfaits de la musique : elle améliore la motivation, elle booste notamment par une sécrétion de dopamine (une des hormones du plaisir), elle aide à se déconnecter de la réalité quand on en a besoin et elle diminue notamment le stress et l’anxiété (avec des basses fortes : ex Aznavour de Kekra ou Solitaire de Marina).

Je vous partage donc une playlist assez variée. Cette playlist peut laisser penser qu’elle est décousue, car plusieurs styles différents se mélangent et ne se suivent pas forcément. C’est pour cela qu’il est important de l’écouter soit par deux (car initialement je partageais généralement deux sons par jours), ou bien de l’écouter en aléatoire, en s’attendant à tomber sur des sons qui n’ont rien à voir avec les précédents.

Cette playlist est, certes, subjective : ce sont des sons que j’apprécie particulièrement, mais j’ai toujours cherché à la diversifier, de sorte à ce que tout le monde puisse apprécier l’écoute et, surtout, de ne pas se lasser d’un même style musical.

Elle est plutôt complète : la playlist y regroupe des chansons très pop, que tout le monde connait, puisqu’elles figuraient dans les top ventes des années 2000 : Gwen Stefani, les Black Eyed Peas notamment Fergie, Lily Allen, Lady Gaga, etc.
On y trouve aussi d’autres styles de pop, notamment l’electro-pop et new wave, comme Marina (anciennement Marina and the Diamonds), qui est une véritable virtuose dans le monde de la pop.

Elle compose souvent seule ses musiques, parfois en association avec d’autres artistes (Clean Bandit). Son tymbre de voix, allant du plus grave au plus aigu, son écriture et le choix des instrus ne peuvent rendre ses chansons que plus agréables à écouter. Attention cependant : certaines de ses chansons sont à écouter selon un certain mood, car elle y écrit des paroles assez sinistres (Teen Idle, Shampain, Are you satisfied, Numb etc.) malgré une rythmique hyper pop. Pour le reste, qu’il
s’agisse de Orange Trees ou de Oh No ! Marina nous apporte fraîcheur et sérénité.

On ne peut pas parler d’une playlist « complète » sans y mentionner le rap. En effet, c’est le style qui, personnellement, me boost le plus avant de devoir m’affronter à quelque chose d’anxiogène. On y trouve notamment de la trap (13 block, Kaaris), mais aussi du cloud rap (PNL que vous connaissez tou.te.s) et un style qu’on arrive pas toujours à définir en un seul, de par la multiplicité de ses choix musicaux : celui de Kekra. Ses changements de flow et le choix des prods font qu’on ne se lassera jamais de ce qu’il propose et parce qu’il y en a pour tous les goûts : vocodeur, autotune, ou voix simple. Ses sons constituent une panoplie variée de styles et de genres. Généralement parce qu’il est un des seuls (voire le seul) à maîtriser la grime et la 2step, des styles britaniques notamment londoniens, mais aussi de la trap US comme le fameux Young Thug auquel il s’est déjà inspiré. En parlant de lui, qui a inspiré bon nombre de rappeurs aux USA, vous y trouverez dans la playlist le son Best Friend, qui est, pour moi, un de ses meilleurs sons. Bien que le rap US ne soit pas mon style préféré, on y découvre, pour les plus curieu.x.se d’entre nous, une histoire touchante en lisant les paroles (comme quoi, l’instru et le flow font déjà le taff mais on ne reste jamais au bout de ses surprises quand on s’attarde sur les lyrics!).

Trêve de blabla, je vous partage la playlist en question : Clique-ici pour la playlist!

Bonne écoute !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s