L’Opéra de Paris arrive encore à nous faire rêver malgré les restrictions sanitaires

Héloïse Le Fourner | Comme tous les édifices culturels depuis le début de la crise sanitaire, l’Opéra de Paris reste fermé et pour combien de temps encore ? Après les annonces gouvernementales de la mi-janvier, la programmation des spectacles a été une nouvelle fois reportée. Le directeur général de l’Opéra, Alexander Neef, nommé depuis septembre 2020, s’est adressé aux spectateurs le 12 janvier. Il a  annoncé l’annulation de tous les spectacles prévus au Palais Garnier comme à Bastille, jusqu’à fin janvier ainsi que la reprogrammation des spectacles prévus au premier semestre 2021. Malgré ces difficultés, et « une saison déjà très affectée par la pandémie », la direction de l’Opéra met tout en œuvre pour permettre à ses spectateurs d’apprécier certains spectacles comme La Flûte enchantée. En effet, la mise en place de la plateforme « L’Opéra chez soi » permet aux spectateurs d’avoir accès à la diffusion en direct de La Flûte enchantée le vendredi 22 janvier. La prestation sera ensuite disponible en différé sur le site de l’Opéra. Cette plateforme a été lancée le 8 décembre pour permettre aux spectateurs de profiter des spectacles. Quelques jours après son lancement, la plateforme proposait déjà « une sélection de contenus et captations audiovisuels gratuits, ainsi qu’un catalogue de 20 spectacles et concerts en paiement à l’acte ». Le 13 décembre, l’Opéra a ainsi diffusé La Bayadère. Les élèves de l’École de Danse ne pourront pas venir présenter leur Classes en scène au Palais Garnier devant un public. Ils ont cependant été filmés et leur démonstration annuelle sera diffusée prochainement sur FranceTV. Enfin, il est possible, en dépit de ses portes closes, de visiter le Palais Garnier et de contempler le plafond de la Grande Salle peint par Marc Chagall. Google Institute s’est associé avec l’Opéra pour nous permettre de visiter virtuellement tous les recoins de l’Opéra, de ses toits, son lac souterrain ainsi que sa bibliothèque.

En attendant patiemment la réouverture de l’Opéra, on pourra donc apprécier les entrechats de Germain Louvet et de Dorothée Gilbert sur la plateforme “Opéra chez soi” ainsi que sur Instagram @operadeparis où tous les renseignements sur les prochains spectacles virtuels nous sont donnés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s