Littérature & philosophie/Vos textes

Essai sur le concept de Parallélisme Littéraire

Albien GAKEGNI |En quoi s’explique le parallélisme littéraire ? L’écrivain devrait-il détruire les deux mondes en lui pour créer un seul espace ? Ecrire, est-ce toujours voyager vers l’inconnu ?

Il est enseigné que la matière littéraire tire une partie de son contenu dans l’effort de la pensée à pouvoir retrouver les traces de son histoire. Des éléments réels, ceux du monde physique, peuvent lui servir de point de départ. On peut citer par exemple des images et d’autres types de représentations qu’il conçoit lui-même à partir de ses désirs. Des sortes de réalités qui n’existent que dans son intimité. Aussi, lorsqu’on écoute une chanson qu’on aime, l’âme commémore un événement passé et parfois déjà oublié. C’est alors que la pensée peut se saisir de l’opportunité pour retrouver un élément de son contenu biographique et historique, dans un processus qui échappe en grande partie à la conscience du sujet.

lesule_by_antonio_ciseri_1821-1891-232x300

L’Esule – Antonio Ciseri

Mais, lorsque l’écrivain raconte son histoire, il ne s’agit pas nécessairement d’une action vécue dans l’espace physique. Il peut aussi relater des faits qui se sont déroulés au même instant que ceux du présent, mais dans une sorte de monde parallèle à la réalité. Cette deuxième temporalité concomitante est ce que j’appelle le présent parallèle, c’est-à-dire l’instant double de notre présent. Le fantasme peut être la représentation idéale de la réalité romanesque, surtout dans les récits dits autobiographiques, ayant servi plusieurs fois à relier le monde réel à un autre qui serait considéré comme abstrait, c’est-à-dire intime – en pratiquant ce qu’on appelle l’autofiction.

Le quotidien de l’homme se caractérise en partie par les différentes marques qu’il laisse à chaque passage. C’est un ensemble d’empreintes, de signes, qui vont permettre après une longue période, de reconstituer ce qu’on appelle l’histoire. Le problème que pose le parallélisme, c’est la difficulté à reconstituer l’histoire de l’existence première qui est essentiellement constituée d’éléments abstraits. On y trouve principalement des idées, des pensées, tout ce qui ne peut s’enregistrer de manière régulière ; car elles se comptent par milliers en un court temps. C’est un ensemble qui regroupe à la fois ce qui précède l’action et ce qui se fait en parallèle, au même instant. Car pour réussir à unifier les deux dimensions il est indispensable de s’appuyer sur un modèle unique de fonctionnement propre aux deux réalités ; et de trouver ensuite une démarche d’analyse de faits qui ne saurait être inadaptable à l’un des espaces.

Le parallélisme pose une véritable problématique de l’existence humaine. Cette notion qui fait penser à deux choses qui vont dans la même direction, nous amène finalement à considérer non seulement les actions dont on réalise les effets immédiats, mais aussi, celles dont les effets peuvent demeurer inconnus pendant longtemps.

Lorsqu’on écrit on choisit de sortir de la vie. Ecrire c’est converser avec le néant de son existence. C’est parler de ce dont on ne parle pas forcément avec son entourage. C’est explorer la profondeur de l’âme humaine. Un exercice auquel se livre celui qui se refuse de parler de tout publiquement. C’est l’univers de ceux qui aiment le silence de la bouche et préfèrent laisser l’homme intérieur s’exprimer, avec une voix qui résonne comme un tambour dans le cœur. On peut sous-entendre que l’écriture est une activité schizophrénique  si l’on s’en tient à l’hypothèse de l’irréalité qui remplace la réalité.

Toutefois, il faudrait reconnaître que le mode de vie est choisi par l’être selon sa sensibilité et son besoin le plus intime. Selon son aspiration et surtout selon sa manière de se projeter dans l’avenir.

Une réflexion sur “Essai sur le concept de Parallélisme Littéraire

  1. C’est l’écrivain dans son temps
    L’écrivain il voyage dans un monde inconnu, il est celui qui explique dans le passé et aussi dans le présent
    C’est ainsi, l’écrivain Albien met en accent sur la valeur de l’écrivain
    En lisant cet article,j’ai appris en quelles idées le role de l’écrivain et sa place dans la sociéte
    Merci Bien Albien et bon courage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s