Arts & cultures/Cinéma & films

Le festival du cinéma allemand de retour à Paris

Sarah Bronsard | Rencontres inédites, moments bouleversants, émotions garanties… la session 2017 était prometteuse !

Pour la 22ème année consécutive, Paris ouvre ses portes au festival du cinéma allemand. C’est au cinéma l’Arlequin, situé dans le 6ème arrondissement, où a été présenté, du 4 au 10 octobre 2017, le meilleur de la production allemande. La diversité et la qualité sont à l’ordre du jour : que vous soyez adeptes de drames, de documentaires ou encore de films historiques, vous y trouverez votre compte !

Cette année, c’est le film Trois Cimes de Jan Zabeil qui a marqué l’ouverture du festival. Ayant tout juste remporté le prix Variety Piazza Grande au festival de Locarno, les acteurs principaux Alexander Fehling, (Le Labyrinthe du silence, Inglorious Basterds) Bérénice Bejo et Arian Montgomery ont séduit les spectateurs. L’histoire bouleversante de cette famille recomposée, tournée dans un cadre alpiniste splendide, reflète la complexité des liens qui unissent le jeune garçon, Tristan et son beau-père, Aaron. « Émouvant, très bien joué. J’avais les larmes aux yeux« , avoue Colombe Formery, étudiante en licence Allemand/Anglais à la Sorbonne Nouvelle. À la fin de la projection, nombreux étaient celles et ceux voulant toucher un mot au réalisateur et à l’acteur principal…

On retrouve ce dernier aux côtés de la vedette suisse Bruno Ganz (La Chute, Les Ailes du désir) dans le film Quand la Lumière décline, qui dresse un portrait de famille d’ex-RDA. L’infatigable Bruno Ganz, s’apprêtant à fêter son 76ème anniversaire en mars prochain, a enthousiasmé la salle entière à travers l’incarnation d’un staliniste convaincu à l’humour désespéré.

Accompagnés par des professeurs de la Sorbonne Nouvelle, certains étudiants ont également pu découvrir Berlin Rebel High School, un film sur une école berlinoise pas comme les autres. Tout y est atypique : dépourvue de hiérarchie, de système de notes et même de proviseur, cette école est entièrement gérée et financée par ses élèves, qui étaient jusque-là en décrochage scolaire. Un film émouvant racontant l’histoire d’un groupe de jeunes soudés, déterminés à passer le bac, malgré de nombreux obstacles…

À l’issue du festival, c’était au public de voter pour son film coup de cœur. Vous êtes curieux de connaître l’avis des spectateurs ? Rendez-vous sur la page officielle du festival du cinéma allemand pour en savoir plus!

www.festivalcineallemand.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s