Actualités & politique/Société

Les entretiens franco-allemands de Nancy #3

Sarah Bronsard | Jour 3 – Présentation des résultats des étudiants auprès des personnalités françaises et allemandes. 

C’est au campus ARTEM*, dans le bâtiment de l’École des Mines que s’est déroulée la partie officielle des premiers entretiens franco-allemands. À 8h30, nous nous sommes tous réunis autour d’un café et de viennoiseries avant d’assister à 9h à l’ouverture officielle. Après un mot d’accueil de François Rousseau, directeur de l’École des Mines de Nancy, les étudiants de Sciences Po Nancy ont interprété les hymnes français, allemand et européen avec beaucoup d’émotion. Plusieurs interventions d’ouverture ont suivi ; André Rossinot, ancien ministre et Président de la Métropole du Grand Nancy a souligné qu’il s’agissait d’une « étape importante »   pour le développement des relations franco-allemandes.

Présentation des résultats du Conseil des ministres franco-allemand

À 10h30, nous avons présenté les résultats que nous avions élaborés lors du Conseil des ministres franco-allemand. Le chancelier et moi avons pris la parole pendant 15 minutes en essayant de convaincre les experts de nos idées. Parmi ces experts, il y avait des professeurs, des chefs d’entreprise, des députés nationaux et européens, des anciens ministres et des conseillers municipaux des deux pays. Les réactions étaient très positives. Plusieurs élus sont venus nous voir à la pause pour nous poser quelques questions.

 Voici les résultats les plus importants : la création d’un cloud franco-allemand pour être plus indépendant vis-à-vis des Etats-Unis dans le stockage de nos données, l’instauration d’une carte européenne de couverture santé qui évitera notamment aux usagers toute avance de frais et permettrait une prise en charge financière immédiate, la création d’un Office franco-allemand pour les nouveaux matériaux ( bio-sourcés, isolants, plaques solaires, thermos matériaux…), dont la fonction principale serait de respecter l’économie circulaire, une  « approche indispensable pour réussir la transition écologique » (Déclaration de Nancy, paragraphe sur les nouveaux matériaux). En matière d’industries culturelles et créatives, l’objectif principal serait de développer davantage les relations franco-allemandes dans les milieux artistiques, culturels et créatifs à travers la création d’un fonds public-privé franco-allemand et d’une plateforme participative franco-allemande. Enfin, les deux dernières idées que nous avons avancées étaient la mise en place d’un forum itinérant de l’emploi et de la formation en France et en Allemagne, afin de permettre aux jeunes apprentis et professionnels de l’ensemble du territoire de bénéficier d’offres d’emploi binationales. L’idée phare de la délégation des mobilités était la mise en place du « Mois de l’Europe » ayant pour but de « poser les bases d’un enseignement partagé dans l’espace communautaire ». Les jeunes lycéens auraient la possibilité de suivre des cours sur l’histoire et la construction européenne dans leur pays d’origine ou dans un autre pays européen.

À 18h00, nous avons fait le point sur les travaux de la première journée des entretiens, c’est-à-dire de la partie officielle se déroulant au campus ARTEM, en présence des personnalités des deux pays. Nous en avons donc profité pour faire une petite photo de groupe !

 

Conférence publique et réception dans les Grands Salons de l’Hôtel de Ville de Nancy

La journée était loin d’être terminée… À 19h30, nous avons assisté à une conférence publique dans les Grands Salons de l’Hôtel de Ville de Nancy. Laurent Hénart, maire de Nancy et Frank Mentrup, maire de Karlsruhe, deux villes jumelées, ont animé cette conférence sur le thème suivant : « Stratégie de développement inclusif et durable d’une grande ville allemande, dans un réseau de relations régionales, nationales et européennes ».

À l’issue de cette conférence, nous avons profité d’un cocktail et d’un concert traditionnel bavarois, proposé par l’Etat de Bavière.

*L’ARTEM est l’alliance de trois Grandes Écoles nancéiennes : l’École nationale supérieure d’art et design de Nancy, l’École des Mines de Nancy et l’ICN Business School.

 

Venez retrouver la fin des débats et découvrir la « Déclaration de Nancy » dans la fin de ce reportage ! Qui sait, peut-être que les propositions des étudiants figureront bientôt dans l’agenda du gouvernement français ?

Les récits de la première et deuxième journée sont aussi sur Nouvelles Vagues !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s